Sélectionner une page

Vous êtes propriétaire d’une maison en bois et vous trouvez que l’isolation actuelle n’est pas parfaite, surtout en période hivernale ? Souvent ce sont les chalets en montagne qui ont besoin d’isolation pour que le froid ne rentre pas dans l’habitat. Pour avoir la meilleure isolation possible dans ce cas, il convient de choisir les bons isolants. Afin de de réaliser l’isolation maison 44, Quelle quantité prendre ? Quels sont-ils ? C’est ce que nous allons aborder dans cet article.

Avant toute isolation pour du bois, faisons un peu de maths

Afin de calculer la quantité d’isolant thermique qu’il nous faut pour une maison en bois,  nous devons faire un peu de maths. A l’école, nous avons vu Ohm, Volt et Ampère. L’isolation thermique fonctionne de la même façon, seulement Volt est maintenant Kelvin, Ohm est maintenant valeur R, L’énergie que nous perdons via un mur en bois peut être calculée avec une valeur U. Les principes sont les mêmes.

Pour calculer la valeur U d’un double mur en bois de deux fois 14 centimètres de pin avec 9 centimètres de laine minérale entre les deux, nous procédons comme suit : la laine minérale a une valeur lambda de 0,043, le pin a une valeur lambda de 0,17. Donc pour la double paroi, nous calculons comme suit:

  • Mur extérieur, 14 cm. pin, R = 0,14 / 0,17 = 0,82
  • Mur intérieur, 14 cm. pin, R = 0,14 / 0,17 = 0,82
  • Laine minérale, 9 cm., R = 0,09 / 0,043 = 2,09
  • Valeur R totale: (0,82 + 0,82 + 2,09) = 3,74 m² K / W.

Après les quantités, voyons les qualités d’isolants

Nous avons vu d’après les calculs précédents les quantités d’isolants qu’il nous faut par rapport à la taille de la maison que nous souhaitons isoler. La laine minérale est l’isolant par excellence pour les maisons en bois.
Voici les autres qualités d’isolants possibles :

  1. La fibre de cellulose, qui est pressée et emballée. Pour l’isolation, il peut être utile d’utiliser deux options. Dans le premier cas, ouvrez l’emballage et retirez la fibre en la fléchissant légèrement. Enfoncez-la ensuite dans les murs. Voyez à quel point cette méthode est difficile. Certains fabricants affirment que cette isolation ne connaîtra pas de problème durant 10 à 20 ans. La deuxième méthode est appelée humide car la fibre de cellulose est pulvérisée dans les murs, ce qui exclut l’adhérence du matériau au cadre et le risque d’affaissement.
  2. La mousse est un moyen très courant et bon marché pour isoler le bois. Son faible coût est dû à sa fragilité, avec sa membrane étanche, afin d’éviter la condensation. Il est important que l’isolation dont vous avez besoin se fasse uniquement avec des feuilles de mousse non pressées. La mousse de polyuréthane est un matériau composé de deux composants séparés, mélangés ensemble sous haute pression. Lorsqu’elle est exposée à l’air, elle se comporte de la même manière qu’une mousse de polyuréthane conventionnelle qui se dilate. L’isolation des maisons en bois avec de la mousse de polyuréthane est assez efficace et réduit au minimum les pertes de chaleur. De plus, le polyuréthane a la capacité d’être étanche à l’eau.
  3. L’isolation d’origine naturelle est un mélange diversifié faite à base de sciure, de paille, d’argile, etc. le coût de cette méthode est faible, mais en choisissant cette option, vous devez être prêt à bricoler. Avec les matériaux d’isolation naturels faciles à utiliser on peut y ajouter aussi le lin qui est un excellent isolant thermique pour le bois.

Vous pouvez faire vos travaux vous même, en achetant vous mêmes votre isolation, ou bien faire appel à un professionnel.